Bann a Pye / Deblozay

Rara Woulib

Grande fête qui se transforme en transe collective

Dans cette grande fête, ils s’emparent du bitume et entraînent la foule dans la folie de la transe collective au son du rara et des chants sacrés du vau­dou haïtien.

Le premier épisode de ce projet se déroule à Cucuron en clôture du festival. Il devient le point de départ d’une itiné­rance qui va ensuite se poursuivre à Cadenet, le 05 mai, pour leur Salon des artistes, puis à Beaumont-de-Pertuis pour les 15 ans du festival Les Sons du Lub’.

Vous pouvez nous aider à financer ce beau projet à trois sur

Distribution

En partenariat avec la Commune de Cadenet et le Festival Les Sons du Lub’.

Mise en scène Julien Marchaissea, chef de chœur Alexandra Satger, comédien-ne-s, musicien-ne-s Julie Avril, Fred Blancot, Anne-Sophie Boivin, César Bouteau, Olivier Boyer, Mireille Brun, Jérémie Charras, France Davin, Pierrick De Salvert, Cyril Fayard, Donata Lelleri, Xavier Marguin, Pierre Mougne, Vincent Salagnac, Alexandra Satger, Florent Thiollier, Julien Tribout, technique Chloélie Cholot-Louis, Thomas Hua, Jérémy Perrouin

Présentation de la compagnie

Le projet débute en 2007 entre Port-au-Prince et Marseille, autour d’un collectif de musiciens explorant le rara haïtien, une transe musicale déambulatoire. En 2009, Rara Woulib investit les rues de Marseille, rejoint entretemps par des musiciens, des comédiens, des artificiers, plasticiens… C’est un véritable ovni théâtral qui se dévoile dans la cité phocéenne.

L’ambition de Rara Woulib est de réimplanter des formes artistiques rituelles, traditionnelles, dans le quotidien, des gens, dans l’espace public, en les enrichissant d’une approche théâtrale poétique. Un ensemble de percussions et d’instruments à vents accompagne les danses et les chants, résultant en une fascinante et étourdissante spatialisation sonore.

L’idée est la suivante : bousculer le public, le sortir de sa zone de confort, l’intégrer à une performance à la fois incroyable et imprévisible. Car l’imprévisible et la fragilité des équilibres sont au coeur du projet de Rara Woulib.

Mentions

Production Lieux publics, centre national de création et Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture.

Aide à la création du réseau IN SITU, dans le cadre du projet META – financé avec le soutien de la Commission européenne (DGEAC – programme Culture), avec la contribution de La Strada (Graz, Autriche), Atelier 231 (Sotteville-lès- Rouen, France).

Liens

Site http://rarawoulib.org/fr/

Facebook https://www.facebook.com/cierarawoulib/

Retour

Le programme à télécharger

Programme_GMP2019_WEB.pdf (1.1 Mo)